2010
SR1

 

Avec Peugeot SR1, présenté au salon de Genève 2010, la Marque dévoile les tendances de style de ses modèles futurs.
Le concept-car incarne le nouvel univers de Peugeot, à l’image du nouveau Lion apposé sur sa carrosserie.
Athlétique, équilibré, sensuel, doté d’un intérieur exclusif et technologique, ce « dream-car » explore et réinterprète le thème du « Roadster Grand Tourisme ». La technologie HYbrid4 permet au Peugeot SR1 d’offrir des caractéristiques mécaniques en accord avec son allure sculpturale : 230 kW (313 ch) pour 119 g/km de CO2 (0 en mode électrique), 4 roues motrices et directrices.... pour une synthèse idéale entre émotion et efficacité.
Vitesse maximale : 250 km/h
Poids : 1525 kg
Ce concept inaugure beaucoup de détails stylistiques que l’on retrouvera sur les prochaines Peugeot.
 
Voir en fin de page le détail des caractéristiques

 






















 

Elégance, pureté, dynamisme, allure, puissance maîtrisée... ces notions sont portées à leurs plus hauts niveaux avec le Peugeot SR1, objet de rêve par excellence. Plus encore, les codes esthétiques de ce concept dessinent les grandes tendances des futurs produits de la Marque, renouvelant la forte identité stylistique de Peugeot.
 
Ce concept-car invente, en effet, un langage inédit.
 
Le Peugeot SR1 est un véhicule aux volumes idéalement proportionnés et intemporels, revisitant la grande tradition des GT de légende : un capot généreux, des ailes musclées et un centre de gravité très bas.
Le traitement des surfaces de carrosserie engendre des équilibres nouveaux : capot sculpté, flancs creusés, poupe usinée… les lignes de style s’enchaînent jusqu’aux vitrages, avec un pare-brise facetté, dans le prolongement du mouvement du capot.
 
Cet ensemble se lie harmonieusement à de multiples détails novateurs : le dessin des feux, les entrées d’air, la découpe des rétroviseurs extérieurs… fusionnent ainsi avec la « peau » de carbone du véhicule.
Parallèlement, certains éléments (fonctions intérieures des phares « full leds », contour de grille de calandre…), s’en détachent, comme suspendus.
 
Le hard top suit les mouvements de cet ensemble fusionnel et technique : il utilise une technologie de voile préformée, issue du monde du nautisme. Il se fond ainsi avec la carrosserie, donnant l’illusion d’un Coupé. SR1 dégage alors la même force visuelle, avec ou sans cet élément.
 
Enfin, SR1 arbore le nouveau Lion de Peugeot.
Redessiné, ouvragé et sculptural, il fait parfaitement écho à la perception d’ensemble du véhicule.
 
Le concept-car Peugeot SR1 suggère un véhicule taillé dans la masse, monolithique, protecteur, sculptural et dynamique. Il sait jouer à chaque instant avec les contrastes : pureté et technicité, authenticité et hautes technologies, expressivité et sobriété… pour faire de lui un véhicule tout simplement… désirable !
 
L’intérieur cultive également la notion de contraste. Si le poste de pilotage et l’ensemble des commandes sont dédiés au plaisir entier du conducteur, l’habitacle est conçu pour offrir un maximum de polyvalence et de sensations nouvelles pour tous ses occupants.
En effet, trois personnes peuvent prendre place dans le véhicule : le troisième siège est sculpté à l’arrière, entre les deux sièges avant. L’accès à cette place est facilité par la console centrale, qui peut coulisser vers l’avant.
 
L’ambiance intérieure mélange couleurs et matières, où les références « vintage » le disputent à « l’ultra-technologie ». Ainsi, le cuir patiné, les bois veinés de différentes essences… des matières authentiques et naturelles, chaleureuses et sensuelles, chargées d’histoire, se mêlent-elles à des éléments high tech tels que du Nickel brut ou du chrome satiné.
 
La structure de la planche de bord, épurée au maximum, laisse apparaître des organes mécaniques comme la colonne de direction ou certaines commandes périphériques. De même, l’instrumentation marie l’analogique au numérique, valorisant chaque information transmise au pilote. C’est ainsi le cas pour la consommation instantanée et l’autonomie du véhicule, mises en scène sous forme de deux jauges de cristal devant les yeux du conducteur.
 
Autre prouesse technologique, la création d’une montre-bracelet exclusive, conçue en partenariat avec Bell&Ross®. Celle-ci, sertie d’aluminium massif fraisé dans la masse, vient parfaitement s’incruster au sein d’un emplacement dédié dans la planche de bord.
 
Chaque partie, chaque détail, a donc fait l’objet d’une attention extrême, dans son dessin comme dans sa réalisation, pour garantir une perfection et une finesse sans pareille de la qualité perçue.
 
Le concept SR1 sait aussi mélanger les genres par ses caractéristiques techniques. Il intègre ainsi la technologie HYbrid4, qui sera appliquée en série sur la 3008 dès 2011. Sur SR1, à l’avant, un moteur essence 1.6 l THP, délivrant 160 kW (218 ch), est associé à un moteur électrique arrière de 70 kW (95 ch). Ce dernier permet, en propulsion électrique seule, un mode ZEV (Zero Emission du Véhicule), tandis que la consommation du véhicule sur cycle mixte ne dépasse pas les 4,9 l/100 km soit 119 g/km de CO2.Lorsque les deux moteurs fonctionnent simultanément, SR1 délivre donc une puissance potentielle maximale de 230 kW (313 ch), tout en bénéficiant de la motricité de ses 4 roues.
 
Avec cette technologie HYbrid4, qui sera déclinée sur différents modèles de la gamme, le concept SR1 confirme, par l’extrême, que l’on peut allier plaisir de conduite et respect de l’environnement.
 
L’efficacité dynamique du véhicule est servie par une structure rigide et allégée, composée d’une coque autoporteuse intégrant un châssis tubulaire sur lequel se greffent les éléments mécaniques et les trains roulants.
 
Exploitant le meilleur de la technologie existante pour offrir un comportement routier digne de ce concept d’exception, les liaisons au sol se composent de double-triangles à pivot découplé à l’avant comme à l’arrière. Pour encore plus de précision dans la conduite, SR1 innove également par l’adoption d’une technologie à 4 roues directrices. Le degré de braquage des roues arrière est alors lié à sa vitesse, via des biellettes motorisées situées au niveau des triangles arrière, ce qui confère une agilité extrême du véhicule en toutes circonstances.




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement