1986
Proxima

 

Présentation au Mondial de Paris en 1986
Moteur V6 de 600 ch et de 62 mkg, 24 soupapes, bi-turbo
 
  Proxima tire son nom de l’étoile la plus proche du soleil et confirme le savoir-faire terrestre des concepteurs.
  Avant-gardiste, la carrosserie fait appel aux matériaux composites, notamment aux résines et fibres de carbone.
  L’habitabilité est celle d’un Coupé 2+2 dont le volume intérieur est réalisé en un seul morceau.
  Un ensemble de 5 écrans couleur Haute Définition géré par deux ordinateurs centraux dissimulés sous les visières de la planche de bord constitue une véritable basse électronique de pilotage et d’aide à la navigation.
  Le moteur V6 24 soupapes bi-turbo dont l’alimentation et l’allumage sont gérés par un calculateur électronique bénéficie lui aussi des matériaux les plus modernes, en particulier les céramiques.
  PROXIMA est une quatre roues motrices faisant appel aux techniques les plus modernes qui seront appliquées progressivement sur les véhicules de demain. C’est aussi une synthèse de technologies dont chaque élément va apporter aux conducteurs et aux passagers de demain davantage de bien-être, de performances, de sécurité.
  Ce concept embarque une multitude d’innovation technologique pour l’époque. (Voir le détail de ces innovations en fin de page).

 



















  La carrosserie fait très largement appel aux matériaux composites, notamment aux résines et fibres de carbone pour la carrosserie, au polycarbonate pour le "cockpit". Ses lignes futuristes permettent de dégager sa puissante mécanique située derrière la cellule habitable. Le volume général, les roues, placées aux quatre angles de la carrosserie et chaussées de pneumatiques généreusement dimensionnés, soulignent cette impression de puissance.

Moteur puissant à gestion électronique par calculateur
  Moteur V6 de 442 kW (600 ch) et de 608 N.m (62 mkg), 24 soupapes, bi-turbo, dont chaque compresseur est associé à un échangeur air-eau.
Ensemble bougie-bobine intégré. L'étincelle est fournie dans chaque chambre par un ensemble bougie-bobine intégré. Ce dispositif ne nécessite plus de faisceaux haute tension et réduit très fortement les pertes d'énergie.
Pour ce moteur, Automobiles PEUGEOT a fait appel aux matériaux les plus nouveaux, en particulier, aux céramiques. Afin de réduire les pertes par frottement mécanique, la lubrification du moteur est à "carter sec" et certains paliers et axes sont recouverts de céramique.

  L‘alimentation et l’allumage de ce moteur V6 sont gérés par un calculateur électronique
Injection multipoints séquentielle. Chaque chambre comporte deux injecteurs alimentés séparément. L'évaluation instantanée de la quantité du mélange admis par cylindre, dépend de la charge. La richesse de ce mélange est pilotée par sondes à oxygène ; d’où gain de performances.

  Régulation de l'avance à l'allumage : L'avance à l'allumage est fonction de la charge et du régime. En cas de cliquetis, le calculateur modifie cette avance, ce qui permet une indépendance de fonctionnement quelle que soit la qualité du carburant qui pourrait être rencontrée.

  Régulation du régime de ralenti : Modulation du régime de ralenti pour rendre le fonctionnement du moteur régulier car indépendant des différentes charges qu'il est susceptible de supporter au ralenti (climatisation, éclairage, etc.).

  Régulation de la pression de suralimentation : La pression de suralimentation est régulée par  cartographie et permet, suivant les différentes configurations d'utilisation, d'optimiser le rendement de la combustion et de réduire le temps de réponse du turbo; d'où gain de performances et d'agrément de conduite.

  Boîte de vitesses et embrayage moteur pilotés électroniquement : Le pilotage électronique de la boîte de vitesses et de l'embrayage multi-disques moteur est commandé par un petit levier à contacts électriques, placé sur la console centrale. Les actionneurs électromécaniques suppriment toute tringlerie car ils sont gérés par microprocesseurs.
Boîte de vitesses à carter sec : L'adoption de ce principe permet de réduire les pertes par frottement. Par ailleurs, la boîte de vitesses est dotée d'un système de refroidissement de l'huile.

  Gestion électronique de la boite transfert
Proxima est une 4 roues motrices non permanentes; c'est-à-dire, une propulsion qui devient une quatre roues motrices si un risque de patinage des roues arrière est détecté. Dans ce cas, le transfert de puissance vers l'avant s'effectue par la fermeture d'un second embrayage multidisques refroidi par huile. Un module électronique gère le transfert de puissance, en commandant l'actionneur électromécanique de cet embrayage. Ce module fonctionne notamment à partir des informations sur la charge moteur et la vitesse de rotation de chacune des roues, fournie par le système "anti-blocage des roues" dont est bien entendu équipée Proxima.

  Transmission légère et résistante en fibres de carbone. L'arbre de transmission longitudinal est réalisé en fibres de carbone, pour contribuer à la nervosité du moteur par réduction de l'inertie de rotation. Il transmet cependant le couple maximum de 62 m.kg.

  Quatre disques ventilés en fibres de carbone. Pour un freinage puissant, Proxima est équipée de quatre disques ventilés en fibres de carbone. Pour améliorer la stabilité en température, les étriers comportent quatre pistons opposés deux à deux. D'où, sécurité à toutes les allures et ce, quelles que soient les sollicitations des freins.

  Maîtrise du comportement routier : La suspension avant est à double triangle superposé. A l'arrière, triangle inférieur de grande emplanture et trois biellettes supérieures. Le choix de ces solutions a été dicté, dès le stade de la conception, par l'utilisation du modèle mathématique de comportement routier qui a déjà permis de concevoir les trains avant et arrière des 205 GTI et 205 Turbo 16.

  Direction à assistance variable : Sur la base d'un circuit d'assistance hydraulique de direction, un servo-régulateur additionnel est piloté par un calculateur électronique. Ce système module l'assistance de la direction en fonction de la vitesse du véhicule, donnant ainsi un confort de conduite encore accru.

  Pneumatiques à pression régulée : La pression et la température des pneumatiques sont mesurées en permanence. Si la pression de l'un des pneumatiques vient à baisser, l'ordinateur central commande un groupe électrocompresseur pour rétablir la pression. Si le compresseur ne parvient pas à établir la pression requise, l'ordinateur central indique la vitesse maximale à respecter avant intervention; d'où gain de sécurité.

  Sous la grande baie du « cockpit », l'habitabilité est celle d'un coupé 2+2 dont le volume intérieur est réalisé en un seul élément. Seuls, les dossiers des sièges et les parties médianes de leur assise sont mobiles. Ainsi, c'est une seule et même garniture en cuir ouvragé qui habille planche de bord, panneaux latéraux, coussins de maintien et console. Ce procédé permet d'obtenir une grande homogénéité de la sculpture intérieure. L'habitacle, très vitré, est ventilé à l'arrêt. L'énergie est produite par des cellules solaires, d'où un confort thermique supplémentaire pour les passagers.

  Centrale électronique de pilotage et aide à la navigation
Sous les visières de la planche de bord, un ensemble de cinq écrans vidéo couleur haute résolution et géré par deux ordinateurs centraux embarques de 40 méga octets de mémoire, met à la disposition du conducteur et des passagers toute information requise. A cet effet, l'écran central disposé à portée de main, comporte une fonction "clavier de commande". Ce clavier tactile reste inopérant tant qu'une carte électronique d'identification n'a pas été introduite dans le lecteur. Les quatre autres écrans sont disposés juste sous le pare-brise, pour être dans le champ de vision. Face au conducteur, se trouvent regroupées les informations essentielles de conduite : vitesse, régime, pression de suralimentation, indicateur de direction. En outre, pour une bonne sécurité de conduite, une information d'alerte est projetée sur le pare-brise en cas de nécessite. La nature de l'alerte apparaît en clair sur l'un des écrans : autodiagnostic électronique et alerte. Les images disponibles en permanence à droite et à gauche, proviennent des deux caméras et rétrovision disposées sur les ailes avant. Ce dispositif est complété en cas de marche arrière, par une caméra dont un troisième écran restitue l'image. Ce système confère un champ visuel important, évite l'éblouissement par les projecteurs des véhicules suiveurs, supprime les réglages d'adaptation des rétroviseurs lors du changement de conducteur ; d'où gain de sécurité. Un écran restitue l'image de l'écho radar et l'indication de la distance d'arrêt selon la vitesse et les conditions d'adhérence de la chaussée ; d'où gain de sécurité.

  Aide à la navigation en trois dimensions
A partir de l'information sur les points de départ et d'arrivée, un ordinateur calcule le trajet. Le tracé de l'itinéraire apparaît sur des vues successives en perspective et guide en permanence le conducteur.

  Feux arrière électroniques à diodes : La surface éclairante du feu Stop augmente progressivement avec l'intensité du freinage. Les indications de direction sont "dynamiques" et différenciées du signal de détresse ; d'où gain de sécurité.

  Le concept Proxima allie sécurité, agrément et modernité. C'est une synthèse de recherches sans cesse conduites par les Ingénieurs et Techniciens des bureaux d'études dont la mission fondamentale est de développer des produits destinés à satisfaire la clientèle d'Automobiles Peugeot.
 
Coupé 2+2
Longueur hors tout : 4,42 m.
Largeur hors tout : 2,06 m.
Hauteur : 1,14 m.
Masse : 1 080 kg.
Carrosserie : stratifié Kevlar Epoxy


 


 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement