1976
Peugette (Concept Pininfarina)


Présentation au salon de Turin 1976
Moteur 4 cylindres 1124cm3 66ch
Vitesse: 155 km/h
Poids: 760 kg (soit 60 de moins que le 104 ZS)

 

  Délibérément, Pininfarina s'est écarté, pour une fois, des créations prestigieuses pour se tourner vers la jeunesse en lui proposant un petit roadster biplace économique et transformable. Dans cette esprit est née la 104 Peugette, construite à partir d'éléments de coupé 104 ZS.

  L'idée principale est que, pour abaisser le prix de revient, les capots avant et arrière sont rigoureusement symétriques, et donc interchangeable. La carrosserie est donc réalisée par 8 pièces symétriques 2 par 2 plus un pare-brise et un arceau de sécurité. Pour abaisser le prix de revient on avait déjà fait des voitures symétriques mais c'est la première fois qu'une telle réalisation conserve une certaine élégance.

  La longueur ne dépasse pas 3,33 mètres et, grâce à un arceau de sécurité, on peut monter rapidement soit une capote, soit un toit de coupé avec lunette arrière rigide, soit un élément central avec saute-vent pour la transformer en monoplace. En enlevant le capot arrière, la Peugette devient même un petit pick-up.

  Initialement présenté dans une robe bicolore jaune et bleue, même couleur pour le skaï intérieur, le roadster Peugette a aussi été vu dans une livrée rouge et grise du plus bel effet. Seuls la baie de pare-brise ainsi que l'arceau de sécurité sont de couleur alu, avec la signature du maître à la base de ce dernier : le "F" de Pininfarina.

  Les jantes au dessin dans le plus pur style compétition de l'époque sont des 13 pouces à bords élargis. Les feux et calandre sont identiques à la 104 ZS de série.

  La planche de bord est modifiée en comparaison de celle du classique coupé "ZS" : Le soubassement de la planche est identique à celle du coupé ZS mais la partie supérieur intègre quatre blocs compteurs cubique. Le levier de vitesse est celui du coupé de série mais le volant sport est un quatre branches spécifique qui intègre un logo "Pininfarina".


 Une version « Barchetta » monoplace a également été présentée au Salon de Genève 1977. L’espace réservé au passager a été remplacé par un panneau. Dans cette version, le pare-brise a disparu et les compteurs ont été déplacés côté conducteur pour améliorer la lisibilité.
 

































 


 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement