2005
Moovie



 

Présentation au salon de Francfort 2005
Pour la troisième édition du Concours de Design Peugeot, les amateurs de style automobile du monde entier ont été invités à dessiner la Peugeot dont ils rêvaient pour un avenir proche. Les participants ont pu livrer cette année leur vision de la Peugeot qu’ils aimeraient conduire.
 
C’est un designer portugais, André Costa, qui s’est imposé avec son projet Moovie, véhicule citadin, agile et respectueux de l’environnement. Et c’est au salon de Francfort 2005 que la maquette échelle 1 de son projet fut dévoilée.
 
Voir en fin de page le détail des caractéristiques.

 
















 

Les raisons du choix
Ce concept séduisant de voiture urbaine à deux places a conquis la majorité des membres du jury présidé par Frédéric Saint-Geours. Le jury a plébiscité Moovie pour son style original qui souligne avec pertinence son appartenance à la Marque et pour ses nombreuses innovations qui en font un véhicule prospectif.
L’appartenance à Peugeot apparaît de manière subtile, puisque André Costa a habilement utilisé le U, qui encadre habituellement le lion sur la face avant des modèles de la Marque.
Cette présentation est d’autant plus astucieuse que ce U structure ici l’habitacle en liant, d’un seul trait, le généreux pare-brise à la lunette arrière.
C’est en outre un véhicule doté de nombreuses innovations. Ses ouvrants, qui abritent les roues arrière, remplissent une double fonctionnalité. La première permet, grâce à deux ouvrants pivotants, d’accéder facilement à l’habitacle. La seconde permet à Moovie de se déplacer en réduisant, grâce à la grande taille de ses roues, la consommation d’énergie. De plus, Moovie jouit d’une grande agilité en toute circonstance et se déplace aisément dans des espaces contraints grâce aux deux sphères situées à l’avant.
André Costa, 23 ans, étudiant en design industriel à Lisbonne, avait déjà participé à la première édition du concours. Une double motivation a dirigé sa conception de Moovie : évoluer facilement dans un espace urbain tout en préservant l’environnement.
 
Les étapes de la fabrication
Moovie a été réalisé sous la maîtrise d’œuvre du centre de style Peugeot, selon les critères habituellement retenus pour la construction de véhicules destinés à un salon. Trois mois de travail ont été nécessaires, depuis la phase de numérisation jusqu’à la maquette finale, exposée au salon de Francfort.
En l’absence de dessins en trois dimensions, il convenait de donner des proportions à ce projet, pour l’extérieur comme pour l’intérieur, dans le respect de l’esprit de la proposition d’André Costa. La numérisation du véhicule dans sa globalité et de ses différents éléments a permis d’aboutir à un maillage précis de Moovie. Cette phase était essentielle car elle a permis de déterminer les données de référence de la voiture – longueur, largeur et hauteur, ainsi que son architecture.
C’est à partir de ces données qu’une maquette de référence à l’échelle 1/5e a été réalisée, donnant corps à cette réalité virtuelle.
La maquette ayant été approuvée, la fabrication pouvait débuter.
La réalisation débute par le fraisage d’une maquette à l’échelle 1. Cette maquette en mousse à haute densité est réalisée à partir des définitions numériques. Elle est destinée à matérialiser les volumes et à y apporter d’éventuels ajustements, de courbes ou de rayons, afin de donner plus de galbe à la carrosserie.
Le support physique permet de réaliser des moules en résine. Les six moules nécessaires pour la réalisation de la carrosserie sont ensuite assemblés et garnis de résine époxy. Utilisée dans l’automobile de série, cette résine de 3 mm d’épaisseur possède des qualités mécaniques qui lui garantissent une excellente rigidité.
Dans le même temps, des pièces telles que les optiques, les sièges et la planche sont également moulées.
Les feux et les phares utilisent du polycarbonate tandis que le cuvelage fait appel à la technique du frittage nylon. La couleur des pièces est apportée par du plexiglas taillé dans la masse.
Les sièges sont constitués de deux demi-coquilles en époxy assemblées sur un châssis acier.
La planche de bord est composée de mousse à haute densité, fraisée dans la masse.
Les différents éléments de carrosserie sont alors assemblés. Cette étape est la plus longue car elle nécessite une grande précision : les pièces sont légèrement retouchées, certains processus de montage adaptés.
L’importante surface vitrée de Moovie est réalisée en polycarbonate. Préalablement à sa mise en place sur la carrosserie, cette pièce thermoformée est ajustée avec une grande minutie.
La peinture s’effectue en deux temps. Un apprêt polyuréthane poncé à l’eau est tout d’abord appliqué permettant d’apporter d’ultimes corrections à la carrosserie. Trois pigmentations différentes de peinture sont ensuite appliquées, l’aspect final étant donné par le vernis : brillant pour la carrosserie, soft pour l’intérieur.
Moovie peut désormais accueillir l’emblème de la Marque. Le lion est réalisé en stéréo avant d’être chromé.

Caractéristiques techniques
Longueur : 2,33 m
Largeur : 1,80 m
Hauteur : 1,54 m
Poids estimé : 500 kg
Eclairage par leds
 
L’habitacle
L’habitacle au design épuré et très lumineux est propice à la sérénité. Le pare-brise plongeant et la large surface vitrée en polycarbonate assurent une grande luminosité à l’habitacle tout en renforçant la sensation d’espace. Les lignes sont douces, en parfait écho avec les deux pigmentations de jaune utilisées à l’intérieur.
La planche de bord bicolore aux lignes souples prend place sur un pied central légèrement incurvé. Exempte d’aspérités, elle accueille un combiné composé de deux compteurs de la forme de fûts et un volant monobranche. Les deux sièges monoblocs porteurs intègrent une ceinture de sécurité embarquée.




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement