2009
HYbrid3 Evolution


Le scooter hybride à trois roues motrices
 
A l’occasion du salon du deux-roues de Milan 2009, Peugeot présente un nouveau concept de scooter : l’HYbrid3 Evolution.
Pratique et sécurisant grâce à ses trois roues motrices, performant (36 kW / 49 ch), il offre une polyvalence inédite et émet seulement 48 g/km de CO2 en cycle normalisé voire zéro en mode électrique, grâce à sa technologie hybride innovante.
 
Voir en fin de page le dossier de presse Peugeot

 
























Nouvelle illustration des solutions de mobilité Peugeot
 
Le public du 67e salon international du cycle et de la moto de Milan découvrira, du 10 au 15 novembre 2009, le concept HYbrid3 Evolution.
 
Avec ses trois roues, ce concept se positionne entre deux univers bien distincts, celui du scooter et celui de l’automobile.
L’HYbrid3 Evolution est une déclinaison sans pavillon du concept HYbrid3 compressor présenté lors du Mondial de l’automobile de Paris 2008. Il s’inscrit ainsi dans une lignée capable de répondre aux attentes des différentes clientèles potentielles.
 
Ce nouveau « concept-scooter », est issu de toute l’expérience de Peugeot Motocycles dans le domaine du scooter ainsi que de toute la capacité d’innovation des équipes de stylistes et d’ingénieurs d’Automobiles Peugeot. Avec à l’avant un moteur électrique dans chacune de ses deux roues et, à l’arrière un moteur thermique suralimenté, il utilise des solutions technologiques hybrides permettant à chacune de ses roues d’être motrice.
 
Cette nouvelle étude, à l’instar des véhicules 100 % électriques présentés lors du dernier salon de Francfort (le projet BB1 et la future i0n lancée fin 2010), est une nouvelle illustration de la capacité de Peugeot à offrir une solution parfaitement adaptée aux différents besoins de mobilité urbaine.
 
 
Les bases de conception
 
L’architecture d’HYbrid3 Evolution repose sur la présence de trois roues pour une stabilité, une sécurité et un agrément de conduite maximum. Sa largeur de 82 cm lui permet de s’insérer dans la circulation urbaine tout en conservant l’efficacité d’un deux-roues.
 
Les liaisons au sol et la structure sont conçues pour prendre en compte l’implantation de la technologie hybride et ses deux moteurs électriques dans les roues. Le train avant, à parallélogrammes déformables (c’est-à-dire avec des roues inclinables) au cœur duquel se positionne un amortisseur transversal offre un agrément de conduite et une stabilité du véhicule optimum.
Ces éléments techniques se situent au niveau du moyeu des roues, ce qui permet, tel le châssis tubulaire surbaissé, de réduire la hauteur du centre de gravité du véhicule.
 
Pour une sécurité optimale, le freinage intègre un système ABS couplé avec un système de freinage intégral (PBS) agissant simultanément sur les roues avant et la roue arrière. Il s’opère par l’intermédiaire de trois disques ventilés et, de surcroît, via les moteurs électriques avant, qui récupèrent ainsi l’énergie pour recharger les batteries. Cet ensemble (3 roues + freinage du moteur électrique) permet également de réduire la distance de freinage d’environ 30 % par rapport à un scooter deux roues doté d’un freinage classique.
 
 
Style
 
Sur la base d’un châssis trois roues spécifiquement conçu par Peugeot Motocycles, l’équipe du Style automobile de Peugeot a imaginé un dessin résolument racé et avant-gardiste.
L’avant suggère la modernité, avec des rampes de diodes électroluminescentes situées de part et d’autre de la base du pare-brise. Elles permettent en outre un éclairage très efficace et, ainsi, la faculté d’être mieux vu dans le trafic.
Ses garde-boue avant aux formes acérées, ses lignes de style tendues, ses feux arrière au traité high-tech…, chaque détail participe au dynamisme du véhicule.
 
 
Technologie hybride
 
Le moteur thermique essence suralimenté qui propulse le concept délivre 30 kW (41 ch). Il s’agit d’un moteur inédit de 300 cm3 compressor. Compact, il bénéficie de la stratégie de « downsizing » du groupe PSA Peugeot Citroën : associé à un compresseur, il atteint les performances d’un 500 cm3 tout en maîtrisant son niveau de rejet de CO2.
Outre ce mode de propulsion, le véhicule possède également un autre mode de traction.
Deux moteurs électriques, un dans chaque roue, sont ainsi présents à l’avant du véhicule. D’une puissance de 2x3 kW, ils sont alimentés par des batteries de type lithium-ion qui peuvent être rechargées par un système de récupération d’énergie à la décélération et au freinage.
Il n’y a ainsi aucune liaison mécanique entre l’avant et l’arrière, tout étant géré électroniquement (« by wire »), ce qui favorise la compacité de l’engin.
 
HYbrid3 Evolution fonctionne de différentes façons :

  • en mode électrique seul (au démarrage, à faible vitesse et en décélération pour une autonomie allant jusqu’à 10 km) ;
  • en mode thermique seul, à vitesse stabilisée sur route, lorsque le moteur essence suralimenté atteint son rendement optimal ;
  • avec les motorisations thermique/électrique combinées, l’implantation de cet ensemble hybride électrique/thermique permettant la motricité des trois roues au bénéfice de la sécurité et du plaisir de conduite dans toutes les circonstances :
    • - lorsque les conditions d’adhérence le nécessitent ;
    • - lors de phases d’accélération pour un surcroît de puissance (fonction « boost ») et d’adhérence, celle-ci pouvant donc atteindre au maximum 30 + (3x2) = 36 kW (49 ch).

 
Ces caractéristiques engendrent des accélérations et des reprises équivalentes à ce qui aurait pu être obtenu avec une unique motorisation de 500 cm3, (d’un Peugeot Satelis par exemple).
 
Autre système contribuant à l’efficacité de l’ensemble, le STOP & START. Il permet la mise en veille du moteur thermique lors des phases d’arrêt (à un feu, lors d’un stop ou dans les embouteillages) ou de roulage en mode électrique du véhicule.
Cette technologie procure des gains de consommation et d’émissions significatifs, surtout lorsque le trafic se révèle particulièrement dense. Elle permet également le redémarrage instantané du moteur thermique, de façon imperceptible pour le conducteur, lorsque cela est nécessaire. A noter que durant ses phases de fonctionnement en mode électrique seul, l’HYbrid3 Evolution se montre « citoyen par excellence » puisqu’il n’engendre plus aucune émission de CO2, et devient silencieux.
 
Au final, l’HYbrid3 Evolution maîtrise sa consommation en cycle normalisé à 2,0 l/100 km pour 48 g/km de CO2 !
 
Cette technologie hybride, à l’implantation innovante, est l’une des technologies du futur de Peugeot. La Marque pourrait ainsi la décliner sous différentes formes, avec des moteurs thermiques et des solutions électriques variées et dans n’importe quel type de véhicule, même le plus compact.
Ainsi, dès 2011, la 3008 HYbrid4 sera le premier véhicule du Groupe à être commercialisé, avec un moteur HDi à l’avant et un moteur électrique à l’arrière.
 
 

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement