2008
HYbrid3 Compressor


Le chaînon manquant

Présentation au Mondial de Paris 2008

Située à la croisée des mondes mobiles, entre scooter et auto, l’étude HYbrid3 compressor constitue une proposition très originale pour faciliter la mobilité urbaine. Attractif par son style dynamique, racé et futuriste, il suscite l’intérêt par son concept, qui cumule de nombreux bénéfices (compacité, sécurité, confort) et par sa technologie hybride/essence « HYbrid ». Cette technologie de nouvelle génération induit la motricité de ses 3 roues, au bénéfice de la sécurité et de l’agrément de conduite, permettant de conjuguer économie d’usage avec respect de l’environnement (seulement 47 g/km de CO2 émis en cycle mixte voire 0 en mode électrique seul).
 
 
Voir en fin de page le dossier de presse Peugeot

 
















 

Le concept HYbrid3 compressor est un objet roulant non identifié à un univers défi ni. Avec ses 3 roues et son carénage, il se positionne comme une sorte de chaînon manquant entre deux univers bien distincts à ce jour : celui du scooter et celui de l’automobile. Avec, à l’avant, un moteur électrique dans chacune de ses 2 roues, couplé à l’arrière à un moteur thermique, il met en scène des solutions technologiques hybrides très novatrices permettant à chacune de ses roues d’être motrice.
 
Dans un monde où le trafic urbain se densifie, où chacun cherche à gagner du temps, où le prix du pétrole s’envole et où l’environnement est plus que jamais devenu une priorité, les bureaux d’études rivalisent d’ingéniosité pour imaginer de multiples solutions pour le futur.
Exprimant toute leur créativité et tout leur savoir-faire, deux entités distinctes de Peugeot ont convergé vers une idée similaire et finalement ont travaillé de concert pour donner naissance à un projet particulièrement original : le HYbrid3 compressor.
Ce « concept-car », ou plutôt « concept-scooter », est en effet issu de toute l’expérience de Peugeot Motocycles, spécialiste dans le domaine du scooter ainsi que de toute la créativité et de la capacité d’innovation des équipes de stylistes et d’ingénieurs d’Automobiles Peugeot.
Pour créer ce concept, la marque au Lion a pleinement su puiser dans toute la richesse de son offre de mobilité qui permet à chaque individu, selon son âge ou ses besoins du moment, de se tourner vers les gammes de cycles, de motocycles ou d’automobiles de la Marque.
 
La particularité de ce véhicule tient dans ce qu’il représente une synthèse idéale entre les avantages d’un scooter et certaines caractéristiques de l’automobile.
 
L’architecture de ce concept se compose, ainsi, de trois roues pour une stabilité, une sécurité et un agrément de conduite maximal. Sa largeur de 82 cm lui permet de s’insérer dans la circulation urbaine tout en conservant l’efficacité d’un deux-roues. Le pare-brise se prolonge quant à lui jusqu’à l’arrière pour former une cellule très efficace pour le pilote et son passager contre les intempéries.
De plus, selon la réglementation française, ce véhicule peut être conduit avec le seul permis B, ce qui le rend accessible à une large clientèle.
Enfin, ce véhicule intègre la technologie HYbrid, présente également au travers d’autres concept-cars sur l’espace d’exposition de Peugeot au Mondial de l’Automobile de Paris. Cette technologie hybride de nouvelle génération intègre ici le moteur thermique essence compressor équipant déjà le scooter Peugeot Satelis. D’une puissance de 15 kW (20 ch) et propulsant la roue arrière, il est combiné à deux moteurs électriques de 3 kW chacun, situés dans les roues avant.
Cet ensemble développe une puissance maximale cumulée de 21 kW (29 ch) pour une consommation de carburant particulièrement contenue avec 2,0 l/100 km soit 47 g/km de CO2 en cycle mixte voire 0 en mode électrique seul. Cette implantation mécanique permet également à l’HYbrid3 compressor de bénéficier de 3 roues motrices, au profit de la sécurité et de l’agrément de conduite.
 
Grâce à son hybridation extrême, le concept HYbrid3 compressor crée de nouvelles références en termes de sécurité (meilleure motricité et meilleur freinage), de praticité et d’écologie, pour une polyvalence inédite, en osmose avec son environnement.
 
 
Style : made in « ADN »
 
Sur la base d’un châssis conçu pour cet exercice, par Peugeot Motocycles, l’équipe du Style automobile de Peugeot, a imaginé un concept au dessin résolument sportif et avant-gardiste, en conservant l’esprit de leurs dernières créations, comme celui du concept-car 308 RCZ.
Ainsi, les deux arches en aluminium poli enchâssent la « bulle » de polycarbonate qui abrite les deux passagers.
Ce traité des matériaux rappelle immanquablement le concept RCZ.
Ces arches contribuent fortement à la personnalité et à l’équilibre des proportions de l’ensemble. Outre le confort pour les utilisateurs procuré par la cellule ainsi formée, les arches se terminent en forme de poignée pour offrir une préhension efficace au passager arrière. Elles s’affranchissent également, dans un souci de pureté des lignes, de la présence de rétroviseurs, cette fonction s’opérant grâce à deux écrans sur le tableau de bord pour une rétrovision optimale.
De l’observation de l’avant, se dégage une grande impression de modernité, avec ses rampes de diodes électroluminescentes situées de part et d’autre de la base du pare-brise. Elles permettent un éclairage très efficace et ainsi, la faculté d’être mieux vu dans le trafic.
Ses garde-boue avant aux formes acérées, ses lignes de style tendues, ses feux arrière au traité high-tech,… chaque détail participe au dynamisme de l’HYbrid3 compressor. Un dynamisme qui n’est pas sans rappeler les modèles de la gamme automobile…
 
 
Technologie HYbrid : Principe de fonctionnement : simple, efficace, automatique et transparent pour l’utilisateur.
 
Le moteur thermique essence qui propulse le véhicule délivre 15 kW (20 ch). Il s’agit du moteur de 125 cm3 suralimenté, équipant le Peugeot Satelis Compressor, un moteur moderne déjà reconnu pour ses performances sur son segment de marché.
Outre ce mode de propulsion, le véhicule possède également un autre mode de traction.
Deux moteurs électriques, un dans chaque roue, sont ainsi présents à l’avant du véhicule. D’une puissance de 2x3 kW, ils sont alimentés par des batteries de type « lithium-ion » qui peuvent être rechargées par un système de récupération d’énergie à la décélération et au freinage.
Il n’y a ainsi aucun organe mécanique entre l’avant et l’arrière, tout étant géré électroniquement (« by wire »), ce qui favorise la compacité de l’engin.
 
HYbrid3 compressor peut ainsi fonctionner de différentes façons :

  • en mode électrique seul (au démarrage, à faible vitesse et en décélération pour une autonomie allant jusqu’à 10 km en vitesse stabilisée),
  • en mode thermique seul, à vitesse stabilisée sur route, lorsque le moteur atteint son rendement optimal,
  • avec les motorisations thermique/électrique combinées :
    • lors de phases d’accélération pour un surcroît de puissance (fonction « boost »), celle-ci pouvant donc atteindre au maximum 15 + (3x2) = 21 kW (29 ch),
  • en mode 3 roues motrices, lorsque les conditions d’adhérence le nécessitent.

 
 
En effet, l’implantation de cet ensemble hybride électrique/thermique permet une motricité avec les 3 roues au bénéfice de la sécurité et du plaisir de conduite dans toutes les circonstances.
Cette technologie hybride autant que son implantation particulière et innovante, constituent une voie importante de recherche et de développement pour Peugeot.
Dénommé en interne HYbrid, cet ensemble est ainsi présenté sous de multiples formes, avec différents moteurs thermiques, sur l’espace d’exposition Peugeot du Mondial. Ce concept démontre que la technologie HYbrid peut être implantée dans n’importe quel type de véhicule. De plus, elle peut combiner différentes motorisations thermiques avec différentes solutions électriques.
La technologie HYbrid est ici particulièrement miniaturisée au bénéfice d’un bilan environnemental de premier ordre pour ce concept.
 
Les liaisons au sol et la structure sont conçues pour prendre en compte l’implantation de cette technologie.
Le train avant, à parallélogrammes déformables (c’est-à-dire avec des roues inclinables) au cœur duquel se positionne un amortisseur transversal, permet un agrément de conduite et une stabilité du véhicule optimal. Ces éléments techniques se situent au niveau du moyeu des roues, ce qui, à l’instar du châssis tubulaire surbaissé, permet de réduire le centre de gravité du véhicule.
 
Le freinage, dont l’efficacité est renforcée par un système ABS, s’opère par l’intermédiaire de trois disques ventilés et, surtout, via les moteurs électriques avant, qui récupèrent ainsi l’énergie pour recharger les batteries. Cet ensemble (3 roues + freinage du moteur électrique) permet également de réduire la distance de freinage d’environ 30 % par rapport à un scooter 2 roues doté d’un freinage classique.
 
Autre système contribuant à l’efficacité de l’ensemble, le STOP & START. Il permet la mise en veille du moteur thermique lors des phases d’arrêt (à un feu, lors d’un stop ou dans les embouteillages…) ou de roulage en mode électrique du véhicule.
Ceci procure des gains de consommation et d’émissions significatifs, surtout lorsque le trafic se révèle particulièrement dense. Il permet également le redémarrage instantané du moteur thermique, de façon imperceptible pour le conducteur, lorsque cela est nécessaire.
A noter que durant ses phases de fonctionnement en mode électrique seul, l’HYbrid3 compressor se montre « citoyen par excellence » puisqu’il n’émet plus aucune émission en termes de CO2, de polluants, comme en termes de bruit.
 
Au final, on obtient un véhicule à 3 roues motrices maîtrisant sa consommation, en cycle mixte à 2,0 l/100 km pour 47 g/km de CO2 !
Ses performances ne sont pas en reste, puisqu’avec une puissance maximale de 21 kW (29 ch), ses accélérations et reprises sont équivalentes à ce qui aurait pu être obtenu avec une unique motorisation de 400 cm3.
 
Là encore, l’hybridation des technologies permet de combiner les atouts d’un véhicule urbain ultra-compact, de bénéficier de 3 roues motrices, tout en respectant l’environnement.
 
 
Technologies au service de l’éco-efficacité : la recherche continue.
 
Pour faire face au problème de la maîtrise de l’effet de serre et dans la perspective d’un prix durablement élevé des carburants, Peugeot a placé la diminution des consommations et des émissions de CO2 au cœur de sa politique produit, que ce soit dans le domaine de l’automobile ou dans celui du motocycle.
 
D’ores et déjà, Peugeot apporte toute sa contribution au groupe PSA Peugeot Citroën en tant que leader mondial du marché des automobiles émettant moins de 120 g/km de CO2.
 
Du côté du marché des deux-roues motorisés, Peugeot Motocycles n’est pas en reste non plus.
Ainsi, dès 1996, Peugeot Motocycles innovait en commercialisant Scoot’Elec, le premier scooter électrique compact du marché.
En 2002, Peugeot Motocycles a développé et mis au point des motorisations alimentées par injection électronique, répondant aux normes de dépollution les plus sévères, contribuant à abaisser la consommation de carburant et à réduire les émissions de CO2, tout en favorisant les performances et l’agrément de conduite.
En 2006, la gestion des masses et les tests aérodynamiques réalisés en soufflerie ont permis au Peugeot Satelis d’obtenir le meilleur SCx du marché et, en conséquence, de proposer l’une des plus faibles consommations de son marché.
Depuis 2008, Peugeot Motocycles dispose dans sa gamme d’un scooter de 50 cm3, 4 temps, à la consommation particulièrement faible, le V-Clic.
 
Avec la technologie HYbrid, qui bénéficie du retour d’expérience des « démonstrateurs technologiques » précédents (307, 307CC et 308 HybrideHDi), HYbrid3 compressor constitue une avancée capitale en matière de bénéfices « client ». Des bénéfices qui sont : la sécurité, l’agrément de conduite, l’économie à l’usage et donc, également, le respect de l’environne
ment.




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement