1996
Asphalte

 


 

Présentée au Salon de Paris d'octobre 1996.
Moteur 4 cylindres 1587 cm3 90ch accouplé à une boite automatique.
Poids: 580 kg. Vitesse: 200km/h
Sa coque en carbone dépourvue de portes peut accueillir 2 passagers. Pédalier réglable électriquement. Direction à assistance électrique. Deux arceaux de sécurité sortent automatiquement de leur logement derrière la tête des passagers.
 
2 exemplaires furent construits. Le rouge avec intérieur rouge et bleu présenté au Mondial mais aussi un noir avec intérieur noir et brun moins connu.

Voir descriptif détaillé en fin de page.





















 

ASPHALTE pour Fans de la bise ...
Conçu hors des standards naturels, avec une volonté très forte de démontrer toute la
capacité d'Automobiles Peugeot à inventer en explorant de nouveaux registres,
l'ASPHALTE est le fruit de l'imagination créative des stylistes qui ont modelé une
silhouette mariant harmonieusement originalité et esthétique. Associés aux stylistes
et les aidant de tout leur savoir-faire technique, les ingénieurs se sont pliés, une fois
n'est pas coutume - mais de bonne grâce - à leurs désirs de libre expression sans
pour autant abandonner la rigueur imposée par la signature de la Marque apposée
sur la face avant de l'ASPHALTE.
Le résultat est une Offre Véhicule Non Identifiable par rapport à la production
courante. Charmeur et sympathique, cet engin de pur amusement oublie
volontairement le côté fonctionnel de la voiture traditionnelle. D'ailleurs on s'y glisse
comme dans une barquette, l'ASPHALTE ne présentant aucun ouvrant permettant
l'accès au poste de conduite. De plus, le ou les occupants y sont assis au ras du sol
dans des sièges sculptés ergonomiquement dans la masse et se sentent parfaitement
protégés par une hauteur de flanc digne d'un cockpit d'avion ou de monoplace.
Campé sur ses quatre roues disposées de manière originale en forme de cône
tronqué, avec roues rapprochées à l'arrière, et suspension de type monobras,
l'ASPHALTE semble épouser la route qu'il ne domine que de quelques centimètres.
Rouge de plaisir, sa coque en carbone peut accueillir deux passagers dans l'univers
bleuté du poste de commande. Et quand l'égoïsme prend le pas sur l'altruisme, la
place du passager est masquée par un élément de carrosserie logeable sous le capot
moteur.
Pour s'installer avec plus d'aisance, le pilote de l'ASPHALTE devra tout simplement
enlever le volant greffé sur la colonne de direction, et réglable sur trois positions
différentes. Afin d'être totalement à l'aise, le conducteur a également à sa disposition
un pédalier réglable électriquement et dispose d'une direction à assistance électrique.
Enfin, la boîte de vitesses est automatique.
Ce véhicule, qui semble sortir d'un univers de bande dessinée et prendre sa liberté
pour l'offrir à ses passagers, est propulsé par une motorisation spécifiquement
adaptée : il s'agit, en l'occurrence, du moteur de la 106 Cashmere automatique, que
les motoristes ont « déplié » pour pouvoir l'installer sous un capot extra-plat et qui
permet à ses occupants, grâce à ses accélérations puissantes aidées par la douce
progressivité de sa boîte de vitesses automatique, de prendre littéralement l'air.
Protégés par deux saute-vent, les passagers de l'ASPHALTE roulent en toute
quiétude, sans autre souci que le simple plaisir automobile, dans d'excellentes
conditions de sécurité.
De surcroît deux arceaux sortent automatiquement de leur logement situé derrière la
tête des occupants et se verrouillent au moment du bouclage des deux ceintures de
sécurité à enrouleurs qui complètent le bagage « sécurité passive » de ce véhicule.
Toujours surprenant, tant pour ses utilisateurs que pour ceux qui le croisent sur la
route, l'ASPHALTE est le seul véhicule au monde qui, suivi, a l'espièglerie de montrer
ses quatre roues en un seul regard.

Style et description technique
L'Asphalte est un engin spartiate associant une forme bien structurée et sportive à
un concept simple. La face avant est souriante et l'ensemble dégage une sensation
de stabilité rassurante. La pureté de la forme est soulignée par une ligne médiane
prenant naissance sur le Lion de l'avant et finissant de la même manière à l'arrière
de la carrosserie. Ce véhicule d'un concept nouveau se veut simplement et
immédiatement utilisable, sans la contrainte d'un pare brise, monoplace ou biplace
selon l'humeur du moment, mais toujours « assis près du sol » pour les sensations
que cela procure. En harmonie avec le style extérieur, le style intérieur intègre de
manière dépouillée deux places séparées par un dormant central.
L'architecture respectueuse du style est conçue autour d'un véhicule à traction avant,
volontairement bas avec un empattement court et une voie arrière étroite. Le moteur
implanté transversalement à l'avant, est incliné de 71° vers l'avant pour avoir un
centre de gravité le plus bas possible et n'altérer en rien le style général de la
voiture. En ordre de marche l'Asphalte pèse 580 kg.
La structure monocoque est réalisée en carbone/nid d'abeille formé, d'une épaisseur
de 50 mm. Cette coque pesant une cinquantaine de kilogrammes intègre le réservoir
de carburant (45 l) et toutes les fixations techniques (berceau tubulaire avant,
suspension...). Il n'y a pas de porte.
Le moteur essence retenu, de type TU5JP -1587 cm3 équipe déjà la berline 106. Ce
quatre cylindres catalysés à injection multipoint développe une puissance maximale
de 65 kW (90 ch) et un couple maxi de 135 Nm (14 rnkg). Il est accouplé à une boite
de vitesses automatique (AJ3E) à trois rapports et gestion électronique également
empruntée à la 106. La commande électronique de boite est séquentielle et se
manipule par une palette située à droite du volant sur la naissance du dormant
central.
A l'avant, la suspension est à double triangles avec des combinés ressort/amortisseur
sur les triangles inférieurs et une barre anti-dévers. Le train arrière est de type
monobras tiré, en tube métallique et avec un seul combiné ressort/ amortisseur en
position centrale. L’articulation du bras et l'ancrage du combiné ressort/amortisseur
se font directement sur la coque en carbone. L'ensemble caréné ne laisse apparaître
que les deux roues arrière. On trouve un freinage sans assistance avec quatre
disques. La direction dispose d'une assistance électrique et le volant comme le
pédalier sont réglables longitudinalement.
A l'intérieur le conducteur dispose de commandes simples et d'un écran digital situé
derrière le volant. II indique entre autres informations le régime de rotation du
moteur et la vitesse de la voiture. Pas de clef de contact mais une « pièce » que l'on
met en place pour pouvoir ensuite appuyer sur un simple bouton poussoir qui
actionne le démarreur du moteur. Deux arceaux de sécurité rétractables ne sortent
qu'à l'enclenchement des ceintures de sécurité trois points. Deux petits saute-vent en
verre permettent de rouler hors forte turbulence aérodynamique. A l'arrière, un
rangement ou coffre est prévu pour accueillir deux casques et de menus objets.

Les caractéristiques principales d'Asphalte sont les suivantes :
Dimensions hors tout (m)
Longueur________________3,435
Largeur_________________1,780
Hauteur_________________1,025
Empattement____________2,300
Porte à faux avant________0,774
Porte à faux arrière_______0,356
Voie avant______________1,535
Voie arrière______________0,730
Garde au sol_____________0,120
Performances
Vitesse maximale (km/h) __200
Accélération (sec.)
Oà 100km/h______________9,5
1000 m départ/arrêté_______31s

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement