2008
308 Stop & Start

 

Micro-hybridation : simplicité et efficacité
 
Grâce à la technologie STOP & START qui fera son apparition, en très grande série, dans les gammes Peugeot à partir de 2011, la 308 1.6 l HDi FAP BMP6 de 82 kW (≈ 112 ch) présentée à l’occasion du Mondial de Paris 2008 bénéficie d’un haut niveau de prestation pour son utilisateur et ne consomme que 4,1 l/100 km soit 109 g/km de CO2 en cycle mixte.
 
Voir en fin de page le détail des caractéristiques







 

Parmi les véhicules exposés par Peugeot au Mondial de Paris, sous l’apparence d’une 308 berline de série, se dissimule un « démonstrateur technologique » du futur système STOP & START, en cours d’étude par les ingénieurs de la Marque.
Cette technologie, dite de « micro-hybridation », met en veille le moteur lorsque le véhicule s’arrête (lors d’un stop, à un feu, à l’occasion d’embouteillages…) et le redémarre instantanément (seulement 480 ms), de façon totalement transparente pour l’utilisateur (pas d’ébranlements gênants). Ceci est, en outre, d’autant plus difficile à réaliser dans le cas d’un moteur diesel, de moyenne cylindrée de surcroît. De plus, ce système est couplé à une fonction de récupération d’énergie en décélération afin de recharger efficacement la batterie.
Cette 308 1.6 l HDi FAP BMP6 forme alors un ensemble particulièrement efficace avec son moteur HDi, sobre et performant, délivrant ici 82 kW (≈ 112 ch), son filtre à particules (FAP) éradiquant les particules de suie, sa boîte de vitesses manuelle pilotée à 6 rapports (BMP6), gage d’agrément et de consommation maîtrisée et ce tout nouveau système STOP & START.
Ce dernier permet au véhicule d’afficher une consommation de seulement 4,1 l/100 km soit 109 g/km de CO2 en cycle mixte. Ce dispositif est évidemment encore plus efficace lorsqu’il est utilisé en conditions de roulage urbain (jusqu’à - 15 % de consommation selon la densité du trafic). Il assure également, lors des phases d’arrêts de la voiture, un confort acoustique et vibratoire maximal.
 
Environnement : une stratégie de Marque volontaire et ambitieuse.
Pour faire face au problème de la maîtrise de l’effet de serre et avec la perspective d’un prix durablement élevé des carburants, la Marque Peugeot a placé la diminution des consommations et des émissions de CO2 au cœur de sa politique produit.
Déjà aujourd’hui, Peugeot apporte toute sa contribution à la position du groupe PSA Peugeot Citroën en tant que leader mondial du marché des véhicules émettant moins de 120 g/km de CO2.
Afin de conserver ce leadership, le groupe a annoncé travailler sur différentes technologies.
La première étape marquante sera la « micro-hybridation » massive avec le système STOP & START.
La volonté du groupe est ainsi d’équiper plus d’1 million de véhicules avec ce dispositif à l’horizon 2011, en veillant à conserver des prix accessibles.
 
Une technologie simple pour le conducteur.
Le développement du système STOP & START est basé sur un constat simple : laisser tourner son moteur lorsque le véhicule est à l’arrêt entraîne une consommation de carburant inutile et, par voie de conséquence, des émissions de CO2 qui pourrait être évitées.
Or, avec la gestion électronique de l’injection de carburant des moteurs modernes, les démarrages successifs ne sont plus synonymes de surconsommation (un redémarrage ne correspond qu’à environ 3 secondes de ralenti).
Aujourd’hui, grâce à la technologie de l’alternateur réversible, le moteur peut être stoppé et redémarré de façon automatique et transparente pour le conducteur, ce qui engendre des gains de consommation significatifs et ce qui empêche également toute émission sonore superflue, pour le plus grand respect de son environnement.
 
Le fonctionnement s’opère de la façon suivante :
1- Lors d’un freinage pour stopper le véhicule (pour un feu, un stop, dans les embouteillages…), le moteur se met en veille avant l’arrêt complet, dès que la vitesse est inférieure à 6 km/h.
Un voyant « éco » s’allume dans le combiné.
2- Le moteur reste en veille tant qu’un appui sur la pédale de frein est maintenu.
3- Au relâcher de la pédale de frein, le moteur redémarre automatiquement et instantanément, de façon totalement transparente pour les occupants du véhicule.
La désactivation du système est toujours possible par le conducteur en appuyant sur le push « eco off » situé sur la planche de bord.
En fonctionnement, le système vérifie en permanence, via le calculateur, qu’un certain nombre de conditions sont remplies pour permettre et maintenir la mise en veille du moteur (température moteur et niveau de charge de la batterie suffisants, température extérieure non extrême, non-enclenchement de la marche arrière…). Signalons notamment que la performance de ce système lui permet de fonctionner même lorsque la température extérieure est négative (jusqu’à - 5°C).
 
Une technologie rapidement accessible.
Le système se compose essentiellement d’un alternateur réversible. D’une puissance d’environ 4 kW, il remplit à la fois les fonctions de démarreur et d’alternateur (fourniture en énergie électrique au réseau de bord) et se monte en lieu et place de l’alternateur conventionnel.
L’avantage du démarrage par l’intermédiaire d’un alternateur réside dans son silence de fonctionnement ainsi que dans sa rapidité de démarrage supérieure à un démarreur classique.
Une électronique de puissance comprenant l’onduleur et le convertisseur est intégrée à cet alternateur.
Il assure la gestion de celui-ci et réalise la liaison avec le calculateur moteur.
La seule batterie officiant dans le véhicule est une batterie étanche bénéficiant d’une puissance suffisante pour répondre aux sollicitations du système.
Grâce à l’utilisation de l’alternateur, le dispositif bénéficie d’un autre avantage : la récupération d’énergie en décélération, c’est-à-dire dès que le conducteur lève le pied de l’accélérateur. Ceci permet de recharger directement la batterie au bénéfi ce de la consommation de carburant.
L’ensemble de ces éléments n’engendre pas de contraintes majeures d’implantation. Le système pourra donc être produit à grande cadence, sur un maximum de véhicules différents et à un coût maîtrisé.
 
Un ensemble technologique particulièrement éco-efficace.
Lancée cette année en série, la 308 1.6 l HDi FAP 80 kW accouplée à une boîte manuelle pilotée à 6 rapports (BMP6), ne consomme, déjà aujourd’hui, que 4,5 l/100 km soit 120 g/km de CO2.
Avec le STOP & START, la 308 « laboratoire », présentée sur l’espace Peugeot du Mondial de Paris, va encore plus loin dans l’efficacité environnementale.
Tout d’abord, le bloc 1.6 l HDi, reconnu autant pour ses performances que pour sa sobriété, est ici retravaillé pour répondre aux futures normes Euro 5. Il développe ainsi 82 kW (≈ 112 ch) pour un couple maximal porté à 270 Nm (voire 285 Nm avec l’overboost), au bénéfice de l’agrément de conduite et de la sécurité. Il est évidemment doté du filtre à particules (FAP) qui retient les particules puis les brûle suivant un processus exclusif au « Common rail » allié au composé Eolys.
Ensuite, la boîte manuelle pilotée à 6 rapports (BMP6), outre l’agrément de conduite procuré par la possibilité de choisir à tout moment le mode de passage de vitesses (manuel ou automatique), offre une gestion électronique optimisant au maximum les consommations.
Evidemment, la voiture est chaussée de pneumatiques Michelin Energy Saver. Lancés en exclusivité mondiale sur 308, ils permettent un niveau élevé de performance, d’endurance et d’efficacité tout en contribuant au bilan environnemental de la voiture grâce à leur faible résistance au roulement.
La technologie STOP & START permet à cet ensemble de franchir une nouvelle étape. Par rapport à la 308 1.6 l HDi FAP BMP6 de série, le gain en consommation et en émissions de CO2 est ainsi de 9 % en cycle mixte, 11 % sur cycle urbain, voire jusqu’à 15 %, selon la densité du trafic. Cette 308 STOP & START affiche ainsi une consommation de 4,1 l/100 km soit 109 g/km de CO2 en cycle mixte.
Outre ce bilan environnemental très performant, le STOP & START engendre d’autres avantages lors des phases d’arrêt du moteur, qui le positionne comme un « véhicule citoyen » par excellence :
Un silence d’utilisation et un confort vibratoire inégalable propice à une conduite plus sereine pour l’utilisateur et ses passagers et un bien-être à bord maximal pour tous ses occupants, l’absence de bruit à l’extérieur du véhicule également, pour le plus grand respect de chaque individu.
 
308 1.6 l HDi FAP 82 kW (112 ch)
Boîte de vitesses mécanique pilotée à 6 rapports (BMP6)
STOP & START
 
MOTEUR
   Cylindrée (cm3) 1 560
   Puissance maxi en kW (ch) / régime (tr/mn) 82 (112) / 3 500
   Couple maxi (Nm) / régime (tr/mn) 270-285 (avec overboost) / 1 750
PERFORMANCES (conducteur seul / ½ charge utile)
   Accélérations : 0 à 400 m (s) 17,9 / 18,5
   0 à 1 000 m (s) 32,7 / 33,8
   0 à 100 km/h (s) 11,3 / 12,5
   Reprises : 80 à 120 km/h en position automatique (s) 7,9 / 9,6
   Vitesse maximale (km/h) : 192
CONSOMMATIONS (l/100 km)
   ECE (consommation urbaine) 5,1
   EUDC (consommation extra urbaine) 3,8
   MIXTE 4,1
CO2 (g/km) 109

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement