2009
307 CC Fuel Cell HYbrid

 

Dans le cadre de l'exposition "Toute la lumière sur L'hydrogène Energie" (à Lyon du 7 au 11 décembre 2009) PSA Peugeot Citroën présente un démonstrateur hybride rechargeable à pile à combustible (PAC).

Ce véhicule 100% électrique sur base de Peugeot 307 Coupé Cabriolet, intègre les dernières avancées technologiques dans les domaines de la pile à combustible, des batteries et du stockage de l'hydrogène. Capable de rouler 500 km d'une traite, ce modèle utilise d'abord l'énergie stockée dans sa batterie lithium-ion avant que la pile à combustible ne prenne le relais. Moins de 1 kg d'hydrogène suffit pour parcourir 100 km. Cette Peugeot 307 CC FiSyPAC est dotée d'un réservoir stockant 4,2 kg d'hydrogène à 700 bars.

Pour l'utilisation quotidienne sur de petits trajets, la voiture utilisera sa batterie se rechargeant en 5 heures pour une autonomie de 75 km. Le moteur électrique synchrone développe une puissance de 70 kW (95 ch environ) pour un couple de 180 Nm. La vitesse maxi de cette 307 CC limitée à deux places est de 155 km/h et le 0 à 100 km/h demande 11,2 s.

PSA indique que ces travaux de recherche sur l'hybride pile à combustible lui permettent de progresser sur la technologie hydrogène et d'accroître sa maîtrise des chaînes de traction alternatives.


Le projet FiSyPAC (Fiabilisation Système Pile A Combustible), engagé en 2006, a porté principalement sur la conception de "composants performants à haut rendement" au travers d'une collaboration avec des laboratoires de recherche français, le CEA pour la Pile à Combustible, de partenaires industriels, comme JCS pour les batteries Lithium-Ion.
 
Ainsi, avec moins de 1 kg d'hydrogène au 100km, le démonstrateur Peugeot 307 CC FiSyPAC se situe au meilleur niveau mondial. Le groupe est parvenu également à quadrupler la durée de vie de la PAC et accroître son rendement de près de 20% par rapport à 2006.
 
Le coût et la longévité de la pile à combustible, le coût des batteries Lithium Ion ainsi que la question de la mise en place d'une infrastructure de distribution d'hydrogène grand public incitent Peugeot à beaucoup de réalisme : "la perspective d'une industrialisation et d'une commercialisation de masse pourrait intervenir à partir des années 2020-2025".

 








Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement