2006
307 Berline Hybride 1.6 HDI

 

Présentée le 31 janvier 2006
 
Peugeot a retenu la 307 pour montrer son savoir-faire en matière d'hybridation complète, où la voiture, en ville, peut accélérer, et circuler, avec la seule puissance de son moteur électrique.

Mais ce prototype ne sera pas présenté un mois plus tard au salon de Genève, Il sera remplacé par un concept sur base de 307 CC Hybride 2.0 HDI.

Voir en fin de page le détail des caratéristiques

 







 La première chose à déterminer était le moteur thermique. Des 7 moteurs disponibles dans une 307, les ingénieurs ont choisi le plus petit diesel, soit un 1.6 litres HDI de 90 ch (66 kW), et 215 Nm de couple. Une mécanique un peu juste pour la 307, sauf dans ce prototype où elle reçoit l'appoint d'un moteur électrique. Ce second moteur est associé au diesel dans une configuration parallèle.
 La solution retenue par PSA permet à l'un ou l'autre moteur de motoriser l'auto, thermique ou électrique, ou les deux. C'est déjà beaucoup. Et s'il n'est pas possible d'utiliser la puissance du thermique lorsqu'il fonctionne en charge partielle pour recharger les batteries, ce ne serait pas pénalisant de par une gestion électronique appropriée, et optimisée pour cette architecture. Les chiffres de consommation fournis par PSA confirment ce fait.
Le moteur diesel fait 66 kW, l'électrique en donne 23 (32 ch), avec un couple maxi de 130 Nm. Ça semble peu. Le moteur électrique ne fait qu'un tiers de la puissance du thermique, mais c'est néanmoins suffisant pour permettre à l'auto de fonctionner en mode électrique seul.
 Le mode électrique seul se déclenche par un bouton au tableau de bord, et un écran digital montre ce qu'il se passe sous le capot. Le graphisme de ces systèmes semble plus fait pour amuser les enfants qu'informer le conducteur, mais il est possible d'afficher à chaque instant le niveau de puissance sollicité de chaque moteur. Le tableau de bord indique aussi le rapport engagé, car si la transmission est mécanique, elle est affublée d'un système de passage automatique de ses 6 rapports. Il n'y a donc pas de pédale d'embrayage, et sauf si le conducteur choisit le mode séquentiel, les rapports montent et descendent automatiquement.
Elle est équipée d’une batterie NiMH d’une capacité de 6,5 Ah et d’une tension nominale de 288 V qui permet une plus grande autonomie que les véhicules hybride de la concurrence.
L'hybride HDI est bien évidemment équipé d'un filtre à particules.

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement