2005
1007 D-Day

 

A l'occasion des journées « D-Days » consacrées au design contemporain, la dernière-née de Peugeot, la mini-monospace 1007, s'expose au centre national d'art contemporain Georges Pompidou plus couramment baptisé centre Beaubourg à Paris. Elle est la seule automobile présentée dans cette exposition D-Day 2005 : une sorte d'hommage de la profession des designers pour ce cube plutôt fraîchement accueilli par la presse automobile.
 
Début 2005, alors que le véhicule est mis sur le marché, le Centre de Style Peugeot entreprend un exercice de recherche sur 1007 : inspiré de valeurs féminines, le projet exposé à Beaubourg doit souligner un univers lié à la noblesse des matériaux et au savoir-faire de l'atelier de sellerie interne à Peugeot qui réalise habituellement les concept-cars. On connaissait la version « macho » et un brin sportive baptisée RC, on découvrira la « 1007 D-Day qui vante la féminité et l'exclusivité exacerbant le côté unique et différenciant du modèle tout en lui conférant un aspect précieux », précise Peugeot. A l'intérieur, le raffinement est symbolisé par le cuir pleine fleur, cousu main par des selliers de façon artisanale. A l'extérieur, la peinture spécifique et expérimentale baptisée Metalluro intègre des particules d'aluminium extrêmement fines qui permettent de donner une brillance, une profondeur et une transparence à la peinture, encore jamais atteintes sur une grande surface comme une carrosserie.

 














Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement